contact | se connecter | s'inscrire (1407 membres)
login pass
Accueil
Forum
Modèles
Amplis
Effets
Technique
Import
Photos
Tracks
Reparations
Artistes
Archives
Hommage
Rechercher
[Archives]Des photos d'archives, des pubs vintage, du noir et blanc...

[Archives] Au japon...
Pub japonaise.

Auteur: gatien


[Archives] Pub japonaise
Pub pour le suitcase

Auteur: gatien


[Archives] PUB
pub pour le suitcase

Auteur: rollo


[Archives] PUB
pub pour le Stage

Auteur: rollo


[Archives] Pub
pub pour Supersatellite power system

Auteur: rollo


[Archives] Chick Coréa
Sa rencontre avec le Rhodes...

Auteur: gatien


[Archives] Rhodes makes hotcakes!
encore une pub

Auteur: gatien


[Archives] Hancock 1976
Une photo du maître issu de rock et Folk d'avril 1976

Auteur: rmatera


[Archives] Zawinul rhodes Chroma
Un autre grand nom du Rhodes

Auteur: rmatera


[Archives] Corea 1975
Corea 1975

Auteur: rmatera


[Archives] Harold Rhodes Bio
Harold RHODES est l'inventeur des pianos RHODES qui portent son nom. Un inventeur de génie qui occupa la majeure partie de sa vie à la fabrication et à l'amélioration de ses instruments et à l'enseignement du piano. De cette vie consacrée à la musique, on conservera le souvenir d'un homme généreux et altruiste.

Harold RHODES naît le 28 décembre 1910. Sa jeunesse musicale est influencée par le jazz d'Earl Hines, de Duke Ellington, de Fats Waller et d'Art Tatum. Très tôt, il manifeste le désir d'apprendre à jouer du piano mais après s'être inscrit dans une école de musique de Los Angeles, il est quelque peu désappointé par l'apprentissage scolaire de la musique. " On vous apprends des chansons mais pas de bases musicales" dira t-il plus tard. Il continue néanmoins son apprentissage musical en tentant de s'entourer de bons professeurs et poursuit en parallèle des études d'architecture. Profitant d'une bourse d'études, il part en Californie du Sud dans l'espoir de concilier ses études et la musique. Là bas, il se voit confier par l'un de ses anciens professeurs la gestion d'une école de Musique. Il poursuivra cette activité jusqu'à l'arrivée de la Seconde Guerre Mondiale.

Appelé sous les drapeaux, Harold RHODES rejoint l'armée de l'air et il est enrôlé comme instructeur de vol. Mais un jour avant la fin de son instruction, l'armée ferme son école d'apprentissage. En attendant sa reclassification, il se voit confier, par un chirurgien ayant eu connaissance de ses talents de musicien, la fabrication d'un petit piano, léger et facilement transportable, destiné à redynamiser les soldats blessés et immobilisés. "Il y avait des situations difficiles, des éventrés, des amputés, et moi j'avais la musique pour soutenir moralement ses malades, ce que ne pouvais pas faire les infirmières avec leurs livres ou leurs films" se souvient-il. Pour faire face à un manque de pièces, il décide d'utiliser des matériaux fondus issus d'appareils militaires hors d'usage. Ainsi, avec les tubes d'aluminium issus des systèmes hydrauliques des ailes de B17, il fabriqua des petites lames sur lesquelles venaient frapper des marteaux. Son premier modèle, le RHODES ARMY AIR CORPS PIANO, totalement acoustique, et comprenant 2 octaves (29 notes), utilisa ce mécanisme d'action qui fut repris ultérieurement . C'est donc dans un contexte "médico - musico - militaire" que prit forme le premier instrument d'une longue série (comme beaucoup d'inventions aux USA d'ailleurs !!). Au sein de l'Armée, ses efforts rencontrèrent un vif succès. L'armée publia les plans détaillés et les vendit aux hôpitaux militaires pour leur permettre de créer ce petit instrument dynamisant. Harold RHODES rédigea aussi un petit manuel d'instruction pianistique appelé "Assieds toi et Joue". L'armée, reconnaissante, le récompensa d'une médaille d'honneur. La Musique a des vertus thérapeutiques certaines !!!.

Après la Guerre, Harold RHODES crée la Société des Pianos RHODES avec des amis afin de mettre au point et des commercialiser une version "grand public" de son piano. En 1946, il diffusa son innovant PRE PIANO de 3 octaves vendu 99.50$ seul et 127$ avec la banquette. Ce fut non pas un échec technique mais plutôt un échec commercial. Après deux années consacrées à réparer et à améliorer le Pré Piano, il prit un congé sabbatique au Texas où il inventa le fameux diapason asymétrique appelé TINE qu'il breveta ultérieurement. C'est à ce fameux TINE que les RHODES doivent leur sonorité particulière (voir partie Technique). En 1959, Harold RHODES est contacté par Léo FENDER, le créateur de la Basse Précision, des guitares Télécaster et Stratocaster. Celui rachète la Société RHODES dans l'intention de collaborer avec Harold à la création d'instruments. Cette collaboration dura jusqu'en 1965 et permit la commercialisation du PIANO BASS, piano de 32 notes popularisé par Ray Manzarek des Doors. Le PIANO BASS constituait pour l'époque une véritable nouveauté car il permettait aux claviéristes de jouer des basses profondes avec la main gauche et de piloter un autre clavier avec la main droite : hélas, on ne peut pas vraiment parler de succès commercial. La collaboration avec FENDER s'arrêta à ce modèle, car Léo FENDER, n'aimant pas le son que les tines engendraient dans les aiguës, refusa de créditer la création d'un autre instrument. Frustré mais pas découragé, Harold entreprit avec l'aide de sa troisième femme, Dolores, la construction d'un piano électrique de 88 notes. C'est en travaillant à la fabrication de ce modèle dans son atelier qu' Harold RHODES fut contacté par Goddard Lieberson de CBS et Don Randall. Ceux-ci proposérent à Harold de racheter sa société avec l'accord de Léo Fender. On raconte que CBS paye 13.000.000$ pour le rachat du nom FENDER et RHODES.

CBS permit à RHODES de mettre au point et de commercialiser 2 modèles de pianos de 73 et 88 notes. Ses modèles de pianos furent fabriqués sous le nom FENDER RHODES jusqu'en 1974, puis sous le nom RHODES ensuite. Ces 2 modèles sont aujourd'hui les plus célèbres pianos RHODES. On distingue le SUITCASE Piano, sorti en 1965 pour le 73 notes et en 1971 pour le 88 , muni d'une amplification et d'enceintes internes, et le STAGE Piano Mark 1, sorti en 1970, modèle de 73 ou 88 notes, destiné à la scène et possédant à la place de l'ampli 4 pieds métalliques (donc moins lourd et plus facilement transportable). Deux autres modèles furent aussi présentés durant les années 60 : le CELESTE en 1967 (une version "médium" de RHODES de 4 ou 3 octaves, 48 ou 32 notes) et le FENDER RHODES STUDENT PIANO en 1968 (version modifié du Suitcase , au look "futuriste", à l'attention des enseignants et écoles de musique). Au début des années 70, avec la tendance à électrifier le jazz, de plus en plus d'artistes utilisèrent le RHODES : Herbie Hancock, Chick Corea, Stevie Wonder pour ne citer qu'eux. Devant le succès des modèles SUITCASE et STAGE, de nombreuses améliorations techniques furent apportées durant les années 70. Ainsi apparut le SUITCASE Mark 2 et le STAGE Mark 2 en 1979. Outre un toucher plus léger, la principale innovation était dans le look. Les Mark 2 possèdent désormais un couvercle plat renforcé (et non arrondi comme les Mark 1) qui permet de poser un autre clavier dessus. L'année suivante, sortit le dernier piano inventé par Harold RHODES: le RHODES STAGE MK2 54 Notes, version 54 notes.

Les années 80 furent marquées par le développement des claviers électroniques. Le RHODES "traditionnel" de confection "électro-accoustique" allait devoir s'adapter à la nouvelle "ère digitale", non sans quelques problèmes. En 1980, apparaît le Mark 3 EK10, un croisement de Stage Piano Mark2 et de clavier avec des voix synthétisées. En 1982, c'est la sortie du RHODES CHROMA, initialement appelé ARP CHROMA mais renommé ainsi après le rachat par CBS de la Société ARP en 1981. Le nom RHODES apparaît sur des claviers électroniques qui sont de plus en plus éloignés de la sonorité originale : l'époque est aux oscillateurs, aux filtres et au Midi. La collaboration Rhodes - CBS se termine en 1983. On retiendra de ses 18 années la confection des SUITCASES et des STAGES, ces 2 modèles ayant fait entrer le RHODES dans la légende. En 1983, c'est William SCHULTZ qui reprend la société. En 1984, sort le MK5 Stage Piano, avec un nouveau design fait de plastique léger et dont 3 modèles étaient équipés de sorties Midi. Comme on le remarque, il n'existe pas de modèles Mark4 , car ce nom était réservé à un projet avorté de piano électronique fabriqué sous le nom Rhodes par la société ARP. En 1987, la société RHODES est vendue au japonais ROLAND. Quelques modèles de pianos digitaux sortirent sous le nom RHODES en 1989 : le RHODES MK60 (64 notes) et le RHODES MK80 (88 notes). Ces 2 modèles imitaient pauvrement le vrai son rhodes, au grand dam d'Harold RHODES. En 1991, sort le RHODES VK1000 organ, tentative de Roland pour recréer digitalement les sonorités d'orgue Hammond B3. Ce sera le dernier modèle sorti sous le nom RHODES, mais est-ce encore vraiment des RHODES ?.



Harold RHODES n'aimait pas les sonorités que ROLAND avait introduites dans les modèles MK60 et MK80. En 1993 et jusqu'en 1997, Harold retourne à l'enseignement musical à Los Angeles., ce qui lui vaudra les éloges spéciales de la ville. Il profite aussi de ses années pour tenter de récupérer auprès de ROLAND l'utilisation de son nom et son droit d'utilisation. Harold plaisantait souvent en envisageant de vendre des nouveaux pianos électriques sous le nom de "SEDOHR". En 1997, la marque déposée RHODES retourne à la famille. C'est à ce moment que l'état de santé d'Harold RHODES se dégrade au point de nécessiter une hospitalisation qui durera jusqu'à sa mort survenue le 17 décembre 2000.

Aujourd'hui, on peut certes rêver à un nouveau modèle de RHODES....Mais le plus important n'est-ce pas que l'esprit RHODES soit toujours vivant et présent musicalement ?.

Auteur: rmatera


[Archives] Herbie 1976
Herbie dans rock et Folk Avril 1976

Auteur: rmatera


[Archives] Mahavishnu
en concert Chateauvallon 1972

Auteur: rmatera


[Archives] Supertramp
Dreamer na na na na ah ah......

Auteur: rmatera


[Archives] Keith Jarrett 1971
Rock et folk Novembre 1971

Auteur: rmatera


[Archives] Rhodes location Pub
rock et folk avril 1978

Auteur: rmatera


[Archives] rhodes pub 1978
rock et folk avril 1978

Auteur: rmatera


[Archives] Pub rhodes 1971
Rock et Folk 1971, représentant françois cahen (un des claviers du magma)

Auteur: rmatera


[Archives] brian auger 1976
Rock et folk Septembre 1976

Auteur: rmatera


[Archives] corea 1969
avec DeJohnette et Holland en 1969

Auteur: rmatera


[Archives] george DuKe
Avec son rhodes en plexiglas !!! (keyboards USA mai 2001)

Auteur: rmatera


[Archives] jan Hammer
Jan Hammer (origine oubliée), le joueur de rhodes sur Red Baron

Auteur: rmatera


[Archives] Jan Hammer
Encore lui !!

Auteur: rmatera


[Archives] Jan Hammer
en direct live (concert non précisé et origine oubliée)

Auteur: rmatera


[Archives] hancock
Quelle belle époque !!

Auteur: rmatera


[Archives] affiche Rhodes
vu aux enchères sur ebay

Auteur: rmatera


[Archives] catalogue gaffarel
une page extraite du catalogue général Gaffarel...

Auteur: cannot_fr


[Archives] banc essai sono 1
le banc d'essai du rhodes 54 ...
1 ere page

Auteur: cannot_fr


[Archives] banc essai sono 2
suite et fin du banc d'essai paru dans sono...

Auteur: cannot_fr


[Archives] pub rhodes 54
une page de pub parue dans l'excellentissime DISC pour le 54...

Auteur: cannot_fr


[Archives] mark V
j'aime bien cette bub !

Auteur: cannot_fr


[Archives] patrice rushen
image extraite de l'album de john mclaughlin "electric guitarist" ou patrice rushen tout bébé tenait le rhodes... on retrouve dans l'album chick corea, stu golberg et tom coster...

Auteur: cannot_fr


[Archives] fender 54
a l'occasion de francfort en 1980, DISC international parle de la version 54 notes
(DISC n°55 avril mai 1980) à coté, c'est un WERSI piano star look fender mais completement electronique...

Auteur: cannot_fr


[Archives] essai piano electrique
dans le numéro 49 de DISC international, on trouve un banc d'essai bien sympa sur les pianos electriques de l'époque (juillet aout 1979), le rhodes est à coté du wurlitzer 200, RMI 668x,roland MP 700 et autres...

Auteur: cannot_fr


[Archives] 100 meilleurs instruments
A cours d'idées certainement, DISC international rempli de la page avec un best of; les 100 instruments de legende, notre fender trone au milieu de bosendorfer, rickenbaker, hammond, arp, rien que du beau monde !!!
n°100 juin a aout 1987

Auteur: cannot_fr


[Archives] test rhodes
en 1976, dans le n°31 de DISC (toujours) un test du rhodes, il est cette fois avec le baldwin
le tableau complet arrive !!!

Auteur: cannot_fr


[Archives] tableau ...
le tableau complet des pianos electriques de l'année 1976, le livre est un peu fatigué et j'ai du colmater les manques, celui sans images a droite est normalement le dp 88 crumar

Auteur: cannot_fr


[Archives] ampli fender 1
extrait aussi du catalogue gaffarel et pour compléter la page amplification du site, les amplis fender type princeton, vibrolux...

Auteur: cannot_fr


[Archives] chicago
article sur le mark V pour sa sortie au namm de chicago en 1983 (touours DISC, je sais !!!)

Auteur: cannot_fr


[Archives] catalogue 1982
dans le catalogue distribution music de 1982, le fender mark est la mais surtout un prémpli janus pas facile a trouver

Auteur: cannot_fr


[Archives] ampli fender 2
autre page ampli avec le twin reverb, le catalogue doit daté de 1976, il est un peu fatigué...

Auteur: cannot_fr


[Archives] ampli roland
pour compléter la page ampli du site, le catalogue petit format de roland (12 sur 18 cm) de 1981 propose le jc 120...

Auteur: cannot_fr


[Archives] the dream !!!
je pleure sur cette image depuis 1978, le dos du vinyl de Hancock "sunlight", il joue sur à peu près tout ce qui nous fait baver !!! le rhodes est sous le clavinet lui même sous le micromoog.
Sur ce vinyl, il jouait sur le vocoder sennheiser VSM201, le truc qu'on trouve partout, bouh !!!

Auteur: cannot_fr


[Archives] 54 encore ....
le 54 photographié a francfort pour SONO.

Auteur: cannot_fr


[Archives] rhodes et sono
le rhodes et d'autres synthés sympa posés au dessus, c'etait pour un article paru dans SONO pour la prise de son sur synthé, rien de spécial sur le rhodes par contre, dommage...

Auteur: cannot_fr


[Archives] son et claviers
un dessin de solé pour illustrer un hors série de SON hifi vidéo (1980) d'habitude consacré au matos hifi et vinyles classiques, le test comparatif est fait sur 10 pianos électriques quasiment incomparables (CP70, pianotone Jen ou Melodipro)

Auteur: cannot_fr


[Archives] son suite ...
le pseudo test compratif paru dans SON (couverture de solé)

Auteur: cannot_fr


[Archives] prix en 1980
les prix en 1980 dans un magasin parisien (toujours dans le coup, rien à dire, c'est pas franchement le cas de tous)

Auteur: cannot_fr


[Archives] Original Rhodes Document
Je l'ai reçu avec mon Rhodes Stage MarkII 73 de 1980..
Un petit bout de papier glacé (9x11), perforé, il devait être bagué à une poignée du flight..

Auteur: erinblue


[Archives] pub rhodes gaffarel
une pub de 1976 de l'importateur Gaffarel encore dans le 9eme à l'époque...

Auteur: cannot_fr


[Archives] chorus boss ce1
pour compléter la rubrique "effets", un extrait du catalogue boss sur le chorus CE1

Auteur: cannot_fr


[Archives] pub rhodes gaffarel 02
suite à une voie d'eau importante dans le bateau, j'ai du faire sécher de la doc sur le fil à linge et j'ai retrouvé ça
Gaffarel avait déménagé à Cergy...

Auteur: cannot_fr


[Archives] rhodes mark II
extrait du catalogue de vente 86/87 du piano show, un page avec le mark II mélangé avec le fabuleux CP70
juste décroché de la corde à linge !!!

Auteur: cannot_fr


[Archives] pub joe sample
pub pour l'amplification peavey qui y allait de son amplification stereo pour rhodes avec joe sample en figurant (pleine epoque "street life") extrait de keyboards US 1984

Auteur: cannot_fr


[Archives] namm 84
image d'un "prototype" rhodes au Namm en 1984 (extrait keyboards us)

Auteur: cannot_fr


Ajout d'un élement dans la rubrique Archives
titre
description
Champs optionnels
fichier
taille max=2Mo
lien


Recopiez le code ci-dessous